AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Validé] Evéna

Aller en bas 
AuteurMessage
Ardia
Chevalier d'Or
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 39
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: [Validé] Evéna   Mar 4 Nov - 16:10


Nom : Evéna
Race : Humaine
Classe : Ensorceleuse
Alignement : Loyal Mauvais
Age : 17 ans au début de l'aventure


Personnalité / Signes particuliers : Au début de l'aventure, Evéna est rongée par la mort de sa mère et par son désir de la faire revenir d'entre les morts. Elle ne suporte absolument pas l'impolitesse. Quiconque manquant de politesse ou manquant de respect peuvent la metre de très mauvaise humeur, malgré que ses progrès soient visibles quand à la maîtrise de sois. Si vous la rencontrez au détour d'un chemin, sans doute vous parlera t'elle de sa mère, où même parlera t'elle à sa mère, que vous seriez bien incapables de distinguer... Evitez là aussi de vous moquez d'elle et surtout ne la prenez pas pour folle, où du moins ne le montrez pas là encore, elle risquerai de se vexer. Mais tout ceci pourrai bien changer au gré de ses rencontres....


Bref historique :
Il y a de celà dix-sept années qu'Evéna vit la lumière du jour. Nous étions par une belle journée de printemps, la pluie tombait par torrent, le vent soufflait en raffales, menaçant d'arracher le toit de cette petite grange de fortune et les éclairs déchiraient le ciel. Milla, la mère d'Evéna était allongée à même le sol, recouvert d'une herbe jaunatre à l'odeur bien particulière, qu'Evéna appelera plus tard tout simplement de la paille, face à elle se tenait celui que tout le village surnomait l'ancien et ce fût son visage qu'Evéna apperçut en premier. Cet homme qui allait être déterminant, plusieurs années plus tard, dans le destin de la nouvelle née. Dans un coin se tenait une petite fillette agée d'environs six années qui portait le joli nom de Rose, elle sera la demi-soeur d'Evéna. Mais revenons quelques mois auparavant...

Milla était une jeune femme veuve, d'environs vingt-cinq printemps, travaillant au village de Solinbourg en tant que soigneuse. Son ancien mari fesait parti de la garde du village et avait connu une fin bien tragique suite à un éboulement à la mine de fer. Et ce fût une nuit comme toutes les autres qu'Evéna commença à émerger. Rose la fille que Milla avait eue avec son ancien mari dormait dans cette petite pièce qui auparavant avait été une remise, transformée plus tard en chambre de fortune à sa naissance, quant à Milla, elle dormait dans la chambre que jadis elle partageait avec son mari. Mais une chose bien inatendue se produisit. La femme et la fillette furent réveillées par des bruits de chevaux et des cris. Des pillards ! Celà arrivait de temps à autre dans les petits hameaux isolés tels que Solinbourg. Rose était en pleurs dans les bras de sa mère, toutes deux recroquevillées dans un coin de la petite chambre de la fillette quand un homme tout de noir vétu entra dans la maison. Cet homme allait devenir le père qu'Evénea ne connaitrait jamais... Et les mois passèrent Milla dégoutée à jamais de devoir porter cet enfant non désiré... et ce jusqu'au jour de la naissance d'Evéna, et malgré tout après la naissance de sa deuxième fille, Milla fit en sorte de l'aimer comme un enfant désiré.

C'est à l'approche de ses quatres ans que l'on découvrit pour la première fois la véritable nature d'Evéna. Nous étions par une nuit d'orage, la pluie tombant averse provoquait un brouhaha sonore à l'intérieur de la petite maison familliale. Evéna avait très peur, mais d'un coup le pire se produisit, la lumière qui éclairait la chambre qu'elle partageait avec Rose, s'éteignit. Evénea, comme beaucoup de fillettes de son age avait une peur innomable du noir et des éclairs, à chaque coup de tonnerre Evéna tremblait de plus belle. Alors la jeune fille se recroquevilla sur elle même, tremblante. Rose riait de la peur de sa soeur, ce qui était somme toute pas très gentil. Mais quelque chose se produisit, quelque chose d'inimaginable, quelque chose qui pourrait paraitre insencé et pourtant celà à bien eu lieu. Evéna désirait tellement que la lumière revint qu'une lumière venue de nulle part surgit au dessus de sa tête. Rose ne riait plus, elle se leva d'un bond prévenir sa mêre qui dormait paisiblement dans sa chambre. Lorsque Milla, la mère des filles arriva elle fut stupéfaite de ce qu'il se passait. Elle n'y comprenait pas grand chose. Alors c'est sous la pluie battante qu'elle emmena Evéna chez l'ancien en plein millieu de la nuit. Devant les explications de Milla sur ce qui venait de se produire, le visage de l'ancien s'obscurci. Ils laissairent la fille toute seule assise sur un tabouret et les deux adultes allèrent parler ensemble dans la pièce d'à côté. Evéna ne comprenait pas tout de ce que pouvaient dire les grands, mais certains mots qui lui sont arrivés à l'oreille lui résonnent encore aujourd'hui dans la tête *abomination*, *maudite*, *danger*. Près d'une heure s'était écoulée lorsque l'ancien et Milla refirent leur apparition. La mère d'Evena semblait très inquiète, son visage était fermé *Allez viens ma fille*, la jeune fille se demandait bien ce qu'il se passait en voyant le visage de sa mère mais elle compris qu'il ne fallait pas poser de questions. Et la vie repris ainsi son cours dans le petit village de Solinbourg.

C'est par une belle journée ensoleillée que la vie d'Evéna bascula alors qu'elle venait tout juste d'atteindre sept ans. Elle était avec sa demi-soeur Rose au bord du lac à la lisière du petit bois menant à la mine de fer. Maman leur avait demandées d'y ramasser du bois afin de le stocker dans la petite grange avoisinant la maison familliale pour chauffer la maison quand l'hiver arrivera. Les deux fillettes avaient les bras chargés de bois quand elles entendirent du bruit dans de proches buissons. Elle s'arrêtèrent, bien peu rassurées et elles avaient bien raison. Un sanglier déboula d'entre les buissons fonçant droit sur Rose. Evéna avait peur pour sa grande soeur, très peur même, tout au fond d'elle elle souhaitait que le sanglier meurt... qu'il brûle... il ne méritait que celà ! Et contre toute attente, c'est bien ce qu'il arriva, le sanglier s'enflama tombant raide mort aux pieds de Rose. Cette dernière était abasourdie par ce qu'il venait de se passer. Il ne lui fallu pas beaucoup de temps pour associer cette combustion à Evéna, se souvenant de la lumière quelques années auparavant. Mais ce ne fut pas un remerciement qu'Evéna eue le droit, bien au contraire. Rose laissa sa petite soeur là où elle était, à côté de ce qu'il restait du sanglier et courru vers la maison prévenir Milla de l'évènement. Cette fois ci, la mère d'Evéna ne parla pas de l'incident à l'ancien du village, sachant très bien comment il prendrai la nouvelle. Les sorcières finissent généralement sur un bûcher dans ce genre de village reculé où la magie est pas ou peu présente. La famille devait poursuivre sa vie comme si de rien était, et ce pour le bien de tous... Mais à partir de ce jour, Rose n'adressa plus jamais la parole à se petite soeur...

Voici environs trois mois que Solinbourg fût à nouveau sujet d'une attaque de pillards. La nuit tombait sur le petit village qui s'endormai peu à peu après une dure journée de labeur pour l'ensemble de ses habitants. Rose avait quitté la maison familliale et s'était installée avec Dan le fils d'un agriculteur du village, et n'avait toujours pas adressé la parole à sa soeur depuis l'histoire du sanglier. Ainsi, Milla et Evéna vivaient seules dans la maison familliale. Les deux femmes s'endormaient tranquillement quand elles furent tirées de leur sommeil par les cris de certains villageois. Elles bondirent de leur lit et sortirent de la maison en toute hâte, affolés pour une raison dont elles n'avaient pas encore connaissance. A peine Milla était-elle sortie de la maison qu'un carreaux la transpeça en plein coeur, sous les yeux d'Evéna. Celà mis Evéna dans un étât de détresse, de colère, de ranceur tel qu'a la simple vue de l'expéditeur du carreaux, elle voulait qu'il brûle, qu'il se métamorphose en torche humaine, après tout celà est un sentiment bien humain. Voir sa mère mourrir sous ses yeux ne pouvait la laisser indifférente. Mais c'est encore avec une grande surprise qu'elle constatait que l'arbalètrier commança à s'enflammer. Puis un second pillard commença lui aussi à bruler... ce qui fit fuir le reste des brigands. Mais l'ancien avait tout vu, il avait vu qu'Evéna avait fait brûler ces hommes. Il se dirigea donc vers la jeune femme tennant les restes de sa mère dans les bras. Evéna était dans un état second, à la fois perdue et désepérée. L'ancien lui arracha le corps de sa mère des bras. Evéna regarda l'ancien, sanglotante. Celui çi saisi Evéna par le menton :
"- Ecoutes moi bien Evéna, tu es dangereuse pour nous tous, tu fais des choses que seuls les démons savent faire, tu va devoir quitter le village...
- Mais... ?
- Ne discutes pas !
- Maman... est morte !
- Par ta faute ! C'est toi qui attire les pillards en ce village, tu attire la foudre des dieux sur notre village, tu es une malédiction pour nous !
- Ce... c'est pas vrai !!!
- Ta colère n'arrangera pas les choses Evéna ! Ta colère mélée à ton pouvoir d'enflamer ce qui te fait peur te rends dangereuse ! Fuis maintenant !
- Je peux pas laisser Maman seule !
- Elle est morte Evéna ! Tu ne peux plus rien pour elle !
- Je... laissez moi un souvenir d'elle !"
L'ancien coupa une mèche de cheveux de Milla, la donna à Evéna. "Maintenant, fuis !"
"Je reviendrai avec maman, et je vengerai sa mort !" Furent ses dernières paroles avant de quitter son village natal. C'est ainsi qu'Evéna parti en quête d'un endroit pouvant l'accueillir, sans aucun doute en quête d'une aide pour l'aider à ramener Maman à la vie. Evéna n'avait aucune connaissance en la magie, le pouvoir des prêtres rien de tout celà. Elle voyagea ainsi des jours entiers avec pour seule compagnie une mèche de cheveux, rongée par l'espoir de revoir sa mère qu'on lui avait arrachée, l'envie de vengeance. Quand au hasard de son chemin elle vit un bateau embarquant des voyageurs vers l'ile d'Arcanos, elle embarqua, sans réfléchir............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardia
Chevalier d'Or
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 39
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: [Validé] Evéna   Mar 4 Nov - 16:12

(lol j ai craqué sur la taille du texte, merci de le mettre en 12 svp)



(c'est fait^^DM Black)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Validé] Evéna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Eänwen Melwasúl [Hanegard] - [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Arcanos :: Section RP :: Section des BG-
Sauter vers: