AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Elenwée] Le chemin des cerisiers

Aller en bas 
AuteurMessage
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Jeu 22 Jan - 13:24

C’est une histoire qui est raconté dans les maisons elfes aux enfants dans un pays bien éloigné de ces sombres terre, un conte entre le réel et la légende.

Elle arriva à la citée elfe du nord des terres par la mer, elle était épuisée, affamée ses mains rugueuse d’avoir travaillé sur le bateau mais elle était vivante.

Franchissant la grande porte masquée du regard des humains, elle attira les regards des gardes qui se précipitèrent vers elle. Ses vêtements en lambeau ne masquaient en rien son port noble, fiévreuse elle demanda d’une voix musicale et douce l’asile juste avant de perdre connaissance.

On l’amena au temple pour soigner ses blessures, après quelques heures de repos elle se présentât au prêtre. Elle lui raconta son histoire entrecoupée de ses larmes. Quel quelle fut le prêtre se retrouva dépasser par celle ci et il prévint immédiatement le prince, la situation était trop épineuse pour lui.

Le prince Ulquiorra décida de la recevoir pour parler avec elle et c’est ainsi qu’elle le vit pour la première fois, dans le havre de nature sous les cerisiers en fleur.

Les propos simples furent échangés avec calme et douceur, comme si ils se connaissaient depuis toujours, leur silence apportait à chacun autant qu’un flot de parole.

A leur séparation la décision était prise, comme une évidence pour les deux. Et le soir même au bal des fleurs le prince déclara l’asile pour Dame Elenwée dans sa citée et il devint alors son protecteur. Personne n’osa redire pourtant les tensions seraient difficile à gérer avec la citée elfique de naissance de cette noble damoiselle.

Des lors Elenwée et Ulquiorra passèrent leurs temps ensemble, leurs maîtres ne pouvait les séparer très longtemps. Il lui apprit le maniement des armes et elle a rêvé et à rire, elle avait cette gaîté de cœur et son âme rayonnait prêt de lui.
Bien des elfes se demandaient si ils n’allaient pas annoncer leur union future même si le prince était destiné à une autre voix.

Mais le prince et la noble dame n’oubliaient en rien leur devoir envers notre peuple et quand notre prince du partir pour ses terres lointaines plusieurs dizaines d’années après l’arrivé en notre citée d’Elenwée, aucun des deux ne refusa leur destin et c’est le cœur lourd en union avec la douce Elenwée que notre peuple vit s’éloigner le bateau du prince.

Les années passèrent on la voyait tous les jours au havre, elle avançait lentement sur le tapis de fleur de cerisier et un jour notre cœur fut triste à nouveau car nous dûmes aussi lui dire au revoir.

Nous aimons à penser qu’ils se sont retrouvés quand elle fut prête et nous chantons et contons leur histoire car un jour ils reviendront en notre belle citée.




Dans la salle des portraits du palais trône pret de celui de notre bien aimé prince notre flamboyante Etoile, le jour du bal des fleurs.





Dernière édition par Athlante le Mer 18 Fév - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Ven 23 Jan - 13:27

Sa respiration était saccadée étreinte par une vague de colère. Cette femme enceinte qui avait sortie ses armes alors qu’il n’y avait aucun danger réel pour elle et bien assez de combattant si nécessaire pour la défendre.

Inconsciente du cadeau que la vie lui fait, les humains parfois lui donnaient la sensation de ne pas mesurer l’importance des moments vivant trop vite.

Elenwée repensa à sa mère si douce et tendre, d’une beauté et d’une délicatesse qu’elle n’égalera jamais. Un être merveilleux qui porte autour d’elle cette aura de calme qui vous fait oublier les douleurs de la vie. Elle aimait lui conter cette histoire et Elenwée l’écoutait serrant doucement sa main.


La naissance d'une etoile.


Dans notre merveilleuse citée d’Aldaorn une jeune et belle barde chantait les louanges des héros du passé. Elle était destiné depuis sa naissance comme pour tous les notre à épouser un homme du bien, elle abritait en son être, en son cœur et en son âme ce doux rayonnement de joie et de la noblesse.

Lui était aussi sombre qu’elle était lumière, son visage sévère, ses réflexions sur la politique et sont investissement le rendait plus vieux qu’il n’était en réalité. La joie ou le bonheur semblaient bien éloigné de son monde, et il n’avait d’intérêt que dans les avancés du gouvernement elfe.

Aurions nous pu croire en voyant le futur époux qu’Eldalôtë allait se faner telle une fleur fragile ?

Mais une étoile veillait sur ses deux êtres d’exception, si opposés et pourtant destinés à faire leur chemin ensemble.

L’amour naît il dans les mariages de raison ?

Cette histoire nous complait à l’affirmer car leur mariage fut une harmonie, une symbiose parfaite, il était son calme et sa force, elle était sa joie et sa douceur.

L’étoile veilla sur eux et par un jour de printemps, le premier jour ou les fleurs de cerisiers éclosent offrant au monde leur parfum et leur pureté naquit le fruit parfait de leur lien.

Une étoile couronna leur amour, offrant un cadeau merveilleux, offrant immortalité, le doux mélange de leurs essences. Elle en fit une histoire, il en fit son espoir…

Deux médaillons un en forme d’étoile et l’autre en forme de lyre avait été offert par le couple royal à l’enfant béni des dieux car pour se peuple tout enfant est un don inestimable à chérir.


Ouvrant sa main sur son médaillon en forme de lyre d’argent Elenwée laissa glisser une larme le long de sa joue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Mar 27 Jan - 9:11

Un, deux, trois, les pas légers qui effleurent le parquet, le doux chuchotement des tissus qui se frôlent.

Un, deux, trois, les mouvements sont fluides et gracieux, les bougeoirs posent un éclairage de velours.

Chacun des pas étaient un retour en arrière, chacun des pas lui donnait la mélancolie des moments. La musique douce qui replonge dans ses souvenirs dans ses histoires d’antan.

Elle n’avait plus eu qu’une seule raison de continuer, son devoir qui l’avait mené à ainsi expier les douleurs du passé.

Tourner sur la symphonie dans des bras qui vous guident, se laisser porter simplement pour ne plus s’arrêter. Aujourd’hui elle voyait se dessiner devant elle une autre histoire, la délicatesse du présent mêler au piment du futur.

Un, deux, trois, les choix ne sont plus possible même si on aime s’enivrer a penser à la liberté.

Un, deux, trois, pour l’étoile flamboyante la vie qui s’écoule n’est plus la sienne.

Un, deux, trois, pas de pacte ou de chaîne, simplement le devoir de l’honneur à sauver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Sam 31 Jan - 9:30

Les choix que nous faisons guident notre vie.

Le froid envahi son être, ses yeux brûlent des larmes qui ne couleront pas, son cœur saigne devant l'épouvantable spectacle du champs de bataille. Elle semble distinguer la mort elle-même passant au milieu des blessés tranchant les fils fragiles de la vie. Telle un fantôme dans sa robe virginale, elle traverse le charnier ne pouvant que souffrir de son impuissance face à innommable.

Les choix que nous faisons guident notre vie.

Rouge le sang qui s’écoule, l’essence de la vie qui abreuve la terre d’Astria, rouge comme sa chevelure, rouge comme la colère qui enserre le cœur d’un peuple. La lune elle-même se voile pour ne pas voir l’horreur faite homme.

Les choix que nous faisons guident notre vie.

Personne ne devient grand dans une guerre et il n’y a rien de grand dans une guerre. Les paroles de son maître résonnent dans ses oreilles pendant que ses yeux se ferment pour ne plus voir, pour ne plus ressentir cette tristesse infinie.



Les choix que nous faisons guident notre vie, mais avons-nous toujours le choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Mer 18 Fév - 7:52

Juste sentir ses bras protecteurs se refermer sur elle, l’isolant du chaos du monde pour lui donner douceur.

Juste écouter ses mots qui font battre le cœur murmuré d’une voix suave couvrant les bruits de la colère et de la tristesse.

Juste toucher la chaleur de sa peau qui se dresse tel un mur contre la brutalité des armes, effaçant ses douloureuses blessures

Juste voir dans son regard le fascinant mélange du désir et de l’amour qui pose un voile d’oubli sur ses cauchemars.

Juste goûter à ses fougueux instants, au tendre parfum de ses baisers, au feu de la passion pour ôter de ses pensées l’amertume de ses ennemis.

Juste rêver de voir le jour pale se lever sur une autre vie aux délices épicée et parsemée de folie et d’insouciance

Juste effacer un instant le poids du destin qui pèse sur ses épaules gracile, ne plus penser qu’a soit et s’enivrer de l’égoïsme des gens heureux.

Juste ne jamais se réveiller…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Ven 20 Fév - 11:35

Dualité

Danser de léger pas sur le chemin de la vie,
Laisse la ainsi te mener, fait qu’enfin elle te lie
Mais ton choix sera difficile et semblera cruel
Car à un seul tu pourras vouer un amour éternel

Chanter les sons si uniques de ta destiné.
D’un des deux tu devras enfin te délivrer
La lumière qui se fait douce et peu changeante
L’ombre qui te semble si libre et déconcertante.

Tourne, tourne ainsi comme le vent
Celui qui nous perd depuis si longtemps.

Conter l’histoire trouble de ce moment
Celui qui t’empêche d’aller de l’avant.
La tour noire prendra elle la reine à la fin
Ou alors elle sera avec le roi opalin

Réciter le simple poème pour que reste la trace.
De ce que vivent les belles emplit de cette grâce.
Le cœur ou la raison qui saurait faire le partage.
La folie ou la sagesse, choisir en auras-tu le courage.

Tourne, tourne ainsi comme le vent
Celui qui nous perd depuis si longtemps.

Jouer le trouble qui est en toi sur ton instrument
Pour essayer de gagner sur un peu plus de temps.
Mais quand le silence d’argent ce fait alors prêt de toi.
Tu ne peux que sentir que tu n’as plus vraiment le choix.

Tourne, tourne ainsi comme le vent
Celui qui nous perd mais qu’on chéri tant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Jeu 12 Mar - 9:31

Poser son regard sur la vie qui s’agite, mortels qui croisent une seconde, un siècle mon chemin.

Destin de chacun qui avance sans vraiment percevoir les bras glacé de la dame sombre.

Arrêter le temps pour garder le souffle de vie qui inéluctablement se perd dans le néant.

Sentir dans son cœur le froid grandir sans pouvoir revenir en arrière, juste ne plus souffrir.

Les mots que je n’entends plus, les bras que je ne sens plus, les parfums que ne m’effleurent plus.

La solitude qui m’étreint même parmi des milliers, la mélancolie qui dévore mon âme.

Cette symphonie funèbre qui dirige mes pas, dans une danse macabre, engloutissant mes espoirs.

Cette lutte chimérique qui commença au premier crie et qui s’achèvera par un dernier soupir.



Dernière édition par Athlante le Mar 31 Mar - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Mar 31 Mar - 7:31

Doux rêve qui déroule son histoire devant mes yeux éblouis, renaître en son cœur et en son âme pour s’ouvrir à nouveau telle une fleur au suave rayon du soleil. Je m’éveille d’un hiver trop rude, comme encore frileuse de se bonheur retrouvé.

J’aimerais lui dire tant de mots mais aucun langage n’est assez exquis et puissant pour effleurer ce que je souhaite lui murmurer. Le feu de la passion fait fondre la glace la plus épaisse et son regard d’ambre brûle en moi réchauffant au creux de mon être le souffle de vie.

Un jour viendra ou mes liens se délasseront pour rejoindre ses bras, pour sentir sa peau et pour écouter sa voix.


Je ne suis ni princesse ni reine pourtant à ses coté je suis unique, nous n’avons point de lendemain juste le présent à la saveur envoûtante d’un épice grisant.


Revoir le jardin de cerisier ou tout a commencé, pour non point finir mais juste compléter ce songe qui un jour par un peuple en recherche d’espoir fut imaginé.


Mes mains tremblent de la peur d’un jour me réveiller, de la chute qui guette tous les égoïstes heureux. Atteindre le sommet en attente de la chute. Peut on tout avoir sans qu’un jour nous ne devions le payer ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabel
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 37
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Jeu 16 Avr - 1:28

//RÉCOMPENSE POUR LA TENUE D'UN JOURNAL RP DE QUALITÉ - 1 PAGE 10,000 XP OU 10,000 PO//

_________________
Admin des Chroniques d'Arcanos



UN CLIC SIOUPLAIT Smile
http://arabel.ville-virtuelle.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Jeu 16 Avr - 3:23

//Merci Smile ca me fera passer mon level trop bien de le finir comme ca//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athlante
Chevalier Légendaire
avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   Mar 28 Avr - 14:05

*Une missive te parvient, tu peux reconnaitre l'écriture d'Adam.*

Elenwée, mon amie,
Je sens que la mort me guette, alors, j'écris ces quelques mots. Si tu lis ce message, c'est que je suis mort.
Merci d'avoir toujours été à mes côtés, de m'avoir aidé et d'avoir cru en moi.
Merci de la confiance que tu m'occtroyais et de m'avoir désigné comme ton témoin.
Merci, petite soeur de m'avoir remonté le moral quand j'en avais besoin.

Merci, tout simplement.
Pour Astria, pour le peuple et Arcanos,

Adam.

Pourquoi le passé refait il surface au moment ou la douleur est encore si vive ?
J'ai perdu un frere et le destin me ramene mon vrai frere, celui du sang, celui que je n'ai pas choisis.

Qui es tu mon frere ?

Tes yeux ne se rappelle plus de moi , le passé doit il ressurgir entre nous ?

J'etais la rebelle, celle qui a amené la honte sur la famille, l'heure du paiement de ma dette est il venue ?

J'ai peur de te faire face, peur de ton jugement sur le calvaire que mes actes ont du entrainés.

Adam.. Mon frere pourquoi me manque tu autant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Elenwée] Le chemin des cerisiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Elenwée] Le chemin des cerisiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» L'épée aux cerisiers. [Terminé]
» Chemin détourné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Arcanos :: Section RP :: Contes et Légendes-
Sauter vers: