AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Plume d'Astria

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Mer 29 Avr - 15:51




V. comme vieux fou...

La folie sanguinaire du tueur qui frappait Astria depuis quelques mois est finalement arrivée à son terme hier dans la nuit. La ville s'endormait sous les premières lueurs de la lune, lorsque chacun put entendre les cloches d'Astria retentir dans la ville. Une silhouette frappait les cloches à l'aide d'un objet non identifié, et tous les aventuriers présents en ville s'avancèrent avec curiosité pour en savoir plus. A peine arrivés au pied du temple, l'objet tenu par la silhouette vint leur tomber sous le nez : il s'agissait de la tête d'un honnête légionnaire, tué par le maléfique V.

Les autorités donnèrent aussitôt l'alerte, et la chasse commença au coeur de la ville apeurée. Pétrification d'innocents, silhouettes multiples virevoltant de toits en toits, la course devenait folle. Heureusement, le Primus Venhael suivant les renseignements légués par l'archange Adam Seirvis put trouver une piste sérieuse menant l'enquête jusqu'à une maison située sur le port, où logeait un mage fou qui avait été radié du Magisterium il y a longtemps.


La marionnette attend nos aventuriers.

La marionnette démoniaque de V. attendait nos héros dans cet endroit, et s'effondra sur elle-même au moment où ils la harcelaient de coups puissants. L'endroit fut fouillé, et une trappe secrète découverte à même le sol poussiéreux de la maison. Elenwée, Venhael, un elfe inconnu, une aveugle, le lancier mystérieux et le capitaine Klaiya se rendirent tous dans la tanière maudite, et se touvèrent nez à nez ave cle criminel le plus recherché de la région...


V, alias Goratrix, parmi ses "marionnettes".

Le vieux fou continua à ricaner et à justifier son oeuvre destructrice, en assurant qu'il avait tout perdu et que son action n'était que justice. Les héros ne supportèrent pas d'entendre ce discours insensé, et ils attaquèrent le vieil homme ainsi que sa diabolique et dernière marionnette. Le combat fut terrible et serré, la marionnette semblant invincible. Le vieillard fut neutralisé dès le début de la rixe, mais les héros furent presque tous abattus par le pantin démoniaque. Finalement, le lancier mystérieux et la puissante Elenwée en vinrent à bout, grâce aux efforts conjugués de tous les présents.


Enfin vaincu...

Peu d'informations ont circulé sur ce qui a été trouvé dans le lieu maudit où se terrait le fou, mais il semblerait bien que la menace soit définitivement anéantie, même si une marionnette pourrait s'être échappée dans le feu de l'action. Le lancier mystérieux perça finalement de son arme la gorge du vieil insensé, mettant ainsi fin à sa folie et à ses actions démoniaques. Réjouissez-vous, fidèles lecteurs, car les plaies semblent disparaître d'Astria les unes après les autres !

Rumeur

Il semblerait que le prêtre chargé des soins après la terrible bataille contre les soldats malfaisant de V. ait révélé un étrange secret... La régente Elenwée attendrait un heureux événement ! La Plume d'Astria lui souhaite le meilleur à ce sujet, et notamment d'échapper aux terribles douleurs que peut causer l'enfantement.

Gardez foi en Astria, et gardez l'oeil ouvert, fidèles lecteurs !

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Jeu 30 Avr - 13:47




Meurtre

D'après nos sources,
messire Friedriech, l'aristocrate dont nous vous parlions récemment à propos du kidnapping de sa femme, a été retrouvé égorgé chez lui, sa maison fouillée, des biens de valeur volés et nulle trace de la rançon qu'il avait amassée pour les ravisseurs... Concernant Frénégonde, sa femme, elle est toujours portée disparue à ce jour. L'enquête aura donc été un échec pour ce malheureux... Reste à savoir si les autorités feront le nécessaire afin de rendre un peu moins sinistre le dénouement de cette histoire.


Le nouvel an

Hier soir, le peuple s'était réuni autour du petit lac de Mérégrinn, situé au sud de la cité d'Astria. A l'occasion de la nouvelle année impaire, l'an de grâce 1381, un prophète devait annoncer à la population de quoi l'année à venir serait faite. Après une longue consultation des astres, et quelques tours de passe-passe sur un feu allumé pour l'occasion, le mystérieux prophète a finalement annoncé que l'année s'annonçait bien, ce qui a réchauffé le coeur du peuple malgré les paroles sibyllines de l'homme.


Un spectacle obscur, mais une issue bénéfique.

A l'issue de la cérémonie, l'ancien Primus Venhael Shalford a pris la parole et s'est adressé au peuple. Il lui a annoncé qu'après le retour du jour et l'arrestation de V, l'année s'annonçait pour le mieux, et qu'il souhaitait le meilleur au peuple. A cette occasion, il a également été annoncé qu'il avait délaissé son poste d'Intendant obtenu par défaut, au profit d'un conseil de cinq personnes qui seraient d'après nos sources Korto, Earil, Amras, Klaiya et lui-même. La précision n'a pu être apportée, car les discous officiels ont été interrompus par la maladresse d'un archer débutant, qui a meutri une innocente arcaniste d'un trait tiré sottement.

Anecdote

Tard dans la soirée, le chancelier Mujin s'est présenté à Astria tenant une dépouille en piteux état. L'on a eu tôt fait d'identifier le corps rongé par les flots de la prêtresse de Zaoch, Julianne Sand, qui avait été signalée manquante à l'arrivée d'un navire à Duria. L'homme ailé a porté la jeune femme jusqu'au prêtre de Heriaclès qui n'a cependant rien pu faire d'un corps dans un tel état.


Un triste sort

Certains n'hésitent pas à lier cet événement tragique à la disparition non moins tragique du régent Seirvis, surtout que l'une de nos précédentes éditions avançait une possible proximité entre la femme et l'archon. L'enterrement de celui-ci serait prévu pour une date prochaine, et il se murmure qu'un jour férié pourrait être décrété en l'honneur du héros. Il pourrait s'agir du jour du cramadam, d'après les premières rumeurs.

Les relations diplomatiques, largement écorchées par la félonie des etrionnais dans cette affaire de la nuit sans fin, ont tourné hier soir une nouvelle page avec l'intrusion en pleine ville d'Oloth, le roi sanguinaire des marais. L'objet de sa venue étant de rendre hommage à la noyée, il n'a pas été inquiété mais au contraire accueilli cordialement selon certains témoins. Les rumeurs de guerre prochaine pourraient donc être exagérées.

Néanmoins, gardons l'oeil ouvert, fidèles lecteurs !

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Ven 1 Mai - 11:31




Annonce

La Plume d'Astria, dépassée par son immense succès populaire, doit à présent s'agrandir ou périr, pressée par la demande des lecteurs... Nous demandons aux plus généreux de nos lecteurs de nous aider à faire cette mue difficile. Il nous faut réunir 30.000 pièces d'or au plus tôt afin d'acheter des locaux capables de subvenir à nos besoins... Aux âmes richement pourvues, l'appel est lancé.


Portrait

En l'absence d'actualités vibrantes, la Plume d'Astria se propose de vous présenter une personnalité nouvellement arrivée dans la région, mais qui fera sans doute bientôt parler d'elle. Nos fidèles lecteurs ont toujours au coeur la blessure du départ de la tendre et belle Elenwée, régente au grand coeur qui a fait tout ce qu'elle a pu pour défendre nos intérêts tout le temps que dura sa présence à notre tête. Celui que nous nous proposons de vous présenter aujourd'hui n'est pas le père de son futur enfant, mais son frère !


Un visage à retenir

En très peu de temps, cet elfe au physique de baladin s'est forgé une fameuse réputation de nigaud. Plusieurs passants assurent l'avoir vu grimpant tel un enfant singe sur les statues du centre ville, ou bandant son arc à tous propos, quel que soit l'endroit où il se trouve. Ainsi, il a par exemple menacé le roi Oloth de son arme, allant jusqu'à tirer sur lui, se fichant éperdument de faire ainsi risquer à tous une guerre effroyable en blessant le roi des marais en pleine cité blanche.

Heureusement, lorsque les dieux choisissent de placer un arc dans les mains d'un être dépourvu de raison, ils le privent aussi de talent ! C'est ainsi que le fameux archer maladroit qui
avait meurtri une innocente à l'épaule en voulant faire quelque tour d'habileté pendant le discours du nouvel an est maintenant identifié en la personne de ce frère, nommé Fëanàron. Sa maladresse a également épargné le dirigeant etrionnais, mais gardez-vous de lui si vous l'apercevez en ville, visant sottement quelque cible avec l'arme qu'il tient en permanence.

Fête des lumières

Le monastère, paisible havre de paix entouré de fleurs, de moines et de chèvres, organise ces jours-ci une fête des lumières. Pour vous, votre fidèle serviteur s'est prêté à l'étrange rituel de ces lieux... Récit.

Passez par le sud en partant des portes d'Astria, longez le lac de Mérégrinn en passant par l'Est, et en vous méfiant des ignobles géants bicéphales qui hantent ces lieux. Vous voici dans une vaste contrée verdoyante, les fameuses collines de Mérégrinn. Cheminez gaiement vers l'Est, puis le Sud... Mais gardez-vous des très sauvages boeufs de la région, dont la chair savoureuse ne s'obtient pas sans quelques bleus, si vous n'êtes pas aguerri !

Vous voici arrivé. Une plaine ravissante, à peine troublée par la présence de quelques animaux libres, et par d'odorantes fleurs qui poussent ici. Quelques moines affairés, quelques portiques inutilement posés au milieu de nulle part : vous êtes au Monastère. Après l'ascencion d'un pan de la chaîne du Tonnerre, et si vous survivez aux quelque 90 marches qu'impose cet endroit coupé des vices humains, vous parviendrez enfin au lieu de la cérémonie...

A peine entrés, vous serez cordialement accueuillis par un sourire bienveillant du célèbre moine Zao, ou par sa fidèle disciple Orphire. Ils vous offriront un peu de thé parfumé si vous le désirez, et leur chaleureuse prévenance, que vous le vouliez ou non. Le concept nous est alors expliqué : Allumer une bougie, la déposer, et penser à tous ceux qui nous ont permis d'être là où nous sommes aujourd'hui, tous ceux à qui nous devons une fière chandelle, en somme. Une fois le recueillement achevé, vous vous sentirez le coeur léger comme une plume, et tous vos soucis vous sembleront bien peu de choses !


Un peu de douceur dans un monde de brutes.

Les moines vous offriront encore du thé et quelques devinettes savoureuses en guise d'accompagnement. La PdA, en guise de conclusion, vous en livre une :

Lorsque cela ne touche pas, cela touche, mais lorsque cela touche, cela ne touche pas.

La réponse dans notre prochaine édition, alors gardez l'oeil ouvert, fidèles lecteurs !

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Sam 2 Mai - 15:15




Remerciement

Notre rédaction tient à remercier chaleureusement Oranes Caïn, qui a aidé la Plume d'Astria à s'étendre grâce à un don de 30.000 pièces d'or. Avec le don de cette généreuse mécène, nous pourrons bientôt vous proposer votre journal préféré au sein même de la place d'Astria, dans une boutique spécialisée.

Malheureusement, les nécessités du déménagement couplées à une actualité paisible ne nous permettent pas de publier de reportage aujourd'hui. Néanmoins voici la réponse à la devinette du Monastère, pour ceux qui auraient eu la curiosité de chercher : Les lèvres.

Récit - La fuite du dragon

Au temps du roi liche Oséaric, qui régnait sur Etrion avec l'appui d'une puissante dracoliche, un terrible sorcier se changea en dragon d'ombre et kidnappa la reine Eléonore après l'avoir pétrifiée. Poursuivi jusqu'au pont du dragon, il fit chuter la statue, et risqua une disparition définitive... Lorsque la divine Oranes se lança à sa poursuite, à l'aide d'une corde, et put la rattraper !

Tandis qu'Oranes hissait tant bien que mal son lourd fardeau, le combat s'intensifiait en amont... les corps de chevaliers vaincus chutaient autour d'elle, et un autre dragon s'était joint au combat. Dans un concert de rugissements, Oranes vit avec horreur le dragon sorcier se jeter sur elle, attraper la statue et s'envoler avec elle, ne se doutant guère qu'il emportait aussi l'intrépide aventurière !

Alors que le maléfique sorcier, qui était aussi un drow, se dirigeait vers son antre pour y faire disparaître la reine d'Etrion, le second dragon vint rejoindre le premier. Il tenta d'écraser Oranes, l'ayant aperçue, mais échoua et ne réussit qu'à s'assommer lui-même dans la manoeuvre... Oranes, usant de son habileté légendaire et d'un fouet, se hissa sur le dos de la créature qui emportait la reine, et entreprit de se hisser à la hauteur de sa tête.

Désarmée par une manoeuvre rusée de la bête, elle parvint néanmoins à déstabiliser son adversaire à l'aide de son fouet. Profitant de l'ouïe développée de ces créatures, elle fit puissamment claquer son fouet de cuir près de l'oreille du monstre qui s'en trouva tout étourdi, et ne put maintenir magiquement sa forme draconique... Par bonheur, l'héroïne chuta dans une étendue d'eau et fut indemne. La statue d'Eléonore en revanche se brisa, mais put fort heureusement être reconstituée par la suite.

Voici comment Oranes, par son exploit téméraire, sauva une fois encore bien des vies, et mit en fuite un sorcier drow poltron et pleurnichard !

A bientôt, fidèles lecteurs, et gardez l'oeil ouvert !

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Dim 3 Mai - 10:07




Cramadam

La cérémonie d'adieu au héros d'Astria, devenu étoile par la colère de son dieu Heriaclès, aura lieu ce soir dans la campagne astrienne. Tous ceux qui se sentaient une quelconque affinité avec le régent Adam Seirvis sont conviés à venir se recueillir ainsi qu'à saluer sa mémoire. Ses cendres seront honorées et mises en terre à proximité du corps sans vie de Julianne Sand, finalement élue de son coeur (une alliance fort coûteuse avait été commandée par l'archon avant sa mort).
Début de la cérémonie à 21h30.

Incident diplomatique

L'auberge du cèdre vert est en train de se faire, sous les coups répétés de la rumeur, une réputation très solide de bouge sordide, où les vilains coups pleuvent et les félonies se répètent. L'on a finalement pu apprendre qu'il y a quelques temps, le Haut Conseiller Venhael Shalford avait eu les pires difficultés à s'échapper de cette auberge, alors que son hôte, la priopriétaire Calinde Gallow, avait soudainement décidé, sans raison apparente, de le fouiller en abusant de l'autorité des elfes d'Alatariel.

Le sang avait coulé à cette occasion, tiédissant pour un temps les relations diplomatiques avec la cité elfique. Tout est finalement rentré dans l'ordre concernant cet incident, mais hier soir, c'est avec Etrion que la propriétaire des lieux a décidé de se mettre en froid, entraînant avec elle toute la réputation de la cité d'Alatariel. Le baron Saemon, mage traceur de glyphes réputé pour son vilain goût pour les mutilations faciales qu'il s'impose, ainsi que la mage royale Pandora, se sont rendus sans animosité aucune dans l'auberge, dans le seul but d'y boire et de s'y détendre.

D'après les témoins, une dispute a éclaté entre l'aubergiste et l'arcaniste prestigieux : la jeune femme aurait menacé l'homme d'une lame sous la gorge, après avoir essayé de le frapper à l'entrejambe. Rendu fou de rage, le baron aurait alors menacé de brûler l'auberge par sa magie profane. Celle que les voisins surnomment "la folle aux couteaux" c'est alors ruée sur le mage, entourée par les morsures d'une panthère présente sur les lieux et par les sortilèges de toutes sortes.


Le combat a été soudain et violent.

Elle a finalement terrassé le représentant des marais, mais la mage royale Pandora ne comptait pas laisser l'humiliation impunie, et acheva de mettre à terre l'aubergiste bouchère, occupée à larder de coups le baron assommé. Tout ce petit monde aurait alors été soigné et calmé par les autorités d'Alatariel, accourues au bruit de tout ce tapage. Un froid polaire pourrait s'installer entre Etrion et Alatariel suite à ce grave dérapage, et les plus pessimistes parlent d'une étincelle qui pourrait déboucher sur un feu difficile à éteindre.

Des canines et des poils

La soirée était cependant loin d'être finie dans l'auberge maudite. Une tempête s'est déclarée dans les environs, et un voyageur blessé a fait irruption pendant la rixe précédemment évoquée. Le combat furieux le poussa à se réfugier à l'étage, et lorsqu'il fut interrogé, il affirma avoir été meurtri par un grand nombre de créatures violentes à l'extérieur.

A peine était-il décidé d'aller voir à l'extérieur, que le combat s'engagea à l'intérieur même de l'auberge encore émue par le conflit entre l'elfe et le mage : un énorme loup garou s'était précipité à l'intérieur, et attaquait tous les présents. Les aventuriers s'en débarrassèrent non sans mal, et commencèrent à faire la guerre contre une armée de gros loups se tenant debout.


Un adversaire redoutable !

Alors que l'ataque semblait être terminée et que tout se calmait, voici qu'un loup garou énorme se présenta calmement dans la pièce principale de l'auberge. Voici la description qu'en a fait un témoin occulaire : "Si tu peux, imagine une saleté de loup-garou énorme, dans les trois mètres de haut, avec une crinière toute blanche dans le dos, jusqu'au derrière ! De la bave qui lui sortait de la gueule, de grandes griffes, une saleté repoussante...". Nous accorderons crédit à cette description. Ce loup, plus causant et moins violent que les précédents, demanda après une "sangsue".

Les aventuriers ont vite compris qu'il parlait d'un vampire ou autre mort-vivant, soi-disant présent dans l'auberge. Un aventurier attaqua finalement le monstre, et la démonstration de force qui suivit rendit le reste des présents bien plus coopératifs, le téméraire ayant fini le torse ouvert en deux. La créature commença à chercher partout dans l'auberge le vampire en question, et finit par arriver à l'étage.


Devine qui vient dîner ?

Il finit par détruire une porte de l'auberge, et derrière celle-ci se trouvait l'un de ces gentilshommes pleins de distinction et de sagesse que l'on nomme vampires. Celui-ci l'accueuillit en le lardant de coups violents et magiques, mettant la bête à mal. Les aventuriers choisirent leur parti, et devant la faiblesse du loup, choisirent d'achever celui-ci. Le monstre tituba et finit par s'effondrer en faisant trembler tout l'étage de l'auberge.


Le vampire, Maximilien Van Herst

Le vampire expliqua qu'il n'était autre que le voyageur attaqué, venu se réfugier dans l'auberge en début de soirée. Tombé dans une embuscade, il était venu se réfugier là dans l'espoir d'échapper à ses poursuivants. L'amateur d'hémoglobine annonça finalement qu'il rembourserait tous les frais de réparation des dégâts conséquents qu'avait causé son égoïsme, et s'en alla comme un prince.

En conclusion, si vous aimez boire en paix, et que vous ne voulez pas d'incident diplomatique, alors éviter la terrible auberge du cèdre vert, où chaque gorgée semble accompagnée de cris et de sang !

Gardez l'oeil ouvert, fidèles lecteurs...

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Tearseller
Chevalier d'Argent
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   Lun 4 Mai - 13:32




Enterrement

Le premier cramadam a eu lieu hier soir, la cérémonie organisé en l'honneur du héros d'Astria, Adam Seirvis. Une foule immense s'est pressée aux abords de la porte d'Astria, autour du prêtre de Heriaclès Zacham. Vers 21h30, le duo le plus proche d'Adam, Amras Lamesombre et Venhael Shalford, est arrivé auprès de l'assemblée, et a mis en marche la longue procession.

Un silence glacé entourait le défilé funèbre, qui se fit remarquer par l'absence des paladins du Juste. La procession s'est rendue à l'Est de la ville, vers le lieu qu'avais désigné le régent bien aimé avant sa mort. La marche fut lente, et pleine de larmes et de recueillements profonds. Finalement, tout ce petit monde arriva jusqu'à une falaise située au Nord du bourg d'Astria, et la stupeur fut grande en découvrant que de nombreux paladins du Juste s'étaient déjà rendus sur les lieux, et attendaient leur ami pour l'accompagner dans son ultime voyage.


Un lieu étonnant

Le discours du prêtre Zacham passé, ce fut au tour d'Amras de prendre la parole pour saluer la mémoire du paladin, ainsi que celle de sa compagne Juliane Sand, enterrée dans la proximité. Son discours fit essuyer une larme aux plus insensibles, puis ce fut au tour de l'ancien Primus Shalford, qui réaffirma simplement son respect et son affection à son ami disparu.


Le légatus a ému l'assemblée

Les hommages se sont succédés, perturbés uniquement par les remarques déplacées du non moins déplacé Saemon bourbe-coeur, venu se moquer une dernière fois de son ennemi devenu age, et donc hors d'atteinte de ses sarcasmes. La cérémonie s'est achevée sans autres incidents, et certains assurent avoir vu de leurs yeux les âmes des amants unies pour toujours rejoindre le ciel.

Essuyez vos larmes, et gardez l'oeil ouvert, fidèles lecteurs !

Georges, Rédacteur en chef de la PdA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.closcirculaire.fr.st
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Plume d'Astria   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Plume d'Astria
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mission ASTRIA
» La plume du paon... ( autodérision )
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» Mission ASTRIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Arcanos :: Section RP :: Contes et Légendes-
Sauter vers: