AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Validé] Sorri

Aller en bas 
AuteurMessage
Rigald
Chevalier d'Or
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: [Validé] Sorri   Lun 6 Avr - 19:56

Nom de Compte : Rigaldo

Nom de Personnage : Sorri
Race : Halfeline
Sexe : Féminin
Age : tout juste 16 ans

Lieu de Naissance : Le village de Mérégrin
Itinéraire : Arcanos – Duria – Les cités franches de l’Est et leurs verdoyantes plaines – Le Port d’Hoktaz – La forêt d’Alas – le désert des Cent Plaintes - Dorthakis
Lieu d’apprentissage : voyage – Port d’Hoktaz, Corporation marchande de la maison du Templier - Voyage
Retour : Arcanos

Classe : Roublard
Profession : commerçante
Alignement : Neutre
Divinité : dieu du commerce local à chaque région (pour favoriser le commerce) / aucun

Taille : 86 centimètres
Poids : 14 kilos environ
Yeux : Noir
Allergie : aucune
Couleur préférée : or
Main directrice : droite
Arme de Prédilection : stylet

Description : vous voyez un petit bout d’halfeline, assez jeune. Elle semble discrète et timide, à l’inverse des autres halfelins. Ses traits qu’on pourrait confondre avec ceux d’une enfant indique qu’elle n’a jamais connu de véritables tragédies, une personne innocente.
Elle s’habille élégamment en affaire et simple et pratique en aventure. Sa voix douce n’est cependant pas monocorde et transparaît son air enjoué.
Un œil averti ne manquera pas de distinguer quelques formes non corporelles sous ses manches. Des armes ? peut-être.

Traits de Caractère :
o Aime : le bruit de l’or contenu dans sa bourse, celui des citoyens qui viendront bientôt garnir la sienne, les couchers de soleil sur un fond de mer, les viandes saignantes, rire et les liqueurs légères, obtenir des contrats, le commerce.
o N’aime pas : les brigands, les contrebandiers, les animaux sauvages/monstres s’attaquant aux convois, la torture/le sang/la violence gratuite.
o Passion : le commerce et tout « l’Art » qui s’y rapporte.
o Objectifs :
 être heureuse le plus possible,
 voyager pour découvrir d’autres cultures,
 obtenir le titre de maître marchand du Cercle des Corporations marchandes d’Hoktaz.
 Obtenir le titre « La Doré » (« l’Adorée »)
o Caractère : calme, discrète, timide, posée. Réfléchit et cartésienne. Passionnée de l’économie et du commerce, son « Art ». Parfois craintive et intimidable face au surnaturel.
o Tics : serrer la bandoulière de sa sacoche lorsqu’elle est nerveuse, se mordiller la lèvre

Vocabulaire propre à Sorri : Vocabulaire commun
- que votre marge soit de 40% : que votre vie soit longue et prospère
- A l’assassin ! : Au voleur !
- Intelligence : roublardise
- Personne habile de ses mains/Marchombre : pick-pocket
- Courage : « déléguer, c’est survivre »
- Ennemi : concurrence
- Con…sommateur : client
- Vilain-pas-beau/grosse-bébête/tête-de-pruneau : monstre

******

Histoire :
Naissance :


« Ouiiiinnnnn Ouiiiinnnnnn ! affirma le nouveau né
- Félicitation, c’est une fille en parfaite santé que tu as là Soffi, affirma la rebouteuse du village
- Merci, parvint-elle à souffler après un moment avant de prendre le bébé.

Le père était là aussi.

- Hermione ? en parlant à la rebouteuse
- Oui Syffris ? lui répondit-elle
- Paiement en marchandise ou en dorure ?

******

Ainsi était née Sorri, fille unique de Soffi Gran-Feli (Gran Felicidad), sa mère, et de Syffris Le Doré, au village de Mérégrin sur l’île d’Arcanos. La mère venait dudit village, descendante d’une lignée depuis longtemps établit sur l’île, en temps que simple cultivateur. Le père quant à lui n’a pas d’origine bien précise car de par sa profession et celles de ses parents, marchands itinérants, il voyageait en permanence.

Le nom de sa famille, Dorure, vient d’une tradition aussi vieille que ladite famille : l’or fait tout en ce monde et le meilleur moyen d’en avoir est le commerce. Ainsi elle s’est caractérisée par ses marchands, itinérants ou non, qui ont créé un réseau d’entraide et d’assurance. Le terme « Le Doré » correspond au titre du chef de famille, élu lors d’une grande réunion de famille tout les dix ou quinze ans en fonction de la richesse qu’il a apporté à la famille.

Par ailleurs, par civilité, les monnaies, et plus précisément l’or, sont nommées dorure.

Voyage permanent :
Après quelques mois passés à Meregrin, le couple et leur enfant partir en voyage commercial sur les routes de Duria. Ce premier voyage pour la petite Sorri se passa sans encombre.
Ils ne cessèrent de voyager entre Arcanos et le continent, le premier servant de point de chute pour se reposer et faire le compte de leurs affaires, le second pour les affaires.
Les itinéraires principaux étaient Duria, les cités franches de l’Est et leurs verdoyantes plaines, le Port (très fréquenté) d’Hoktaz, la forêt d’Alas et ses villages environnant, le désert des Cent Plaintes pour accéder à la cité Dorthakis

Cela se déroulant sur prêt de quinze année, ces voyages n’ont cessé que quelques mois à chaque année sur Arcanos. Elle peut donc assister à l’ouverture de l’île aux étrangers, l’ascension de certains à Astria comme la Dame de Pierre et la Reine Catin comme Reine à Etrion.
Le village de Mérégrin étant isolé, il n’y eu aucun souci majeur pendant leur séjour, malgré les temps forts troubles qu’à traversé l’île.

Lieu d’apprentissage :

Durant cette période, la jolie Sorri apprit tout naturellement les connaissances propre à la condition de ses parents : le marchandage, la vie économique, l’étiquette, l’art de manipuler via les mots, les calculs et la tenue de compte (lire, écrire, mathématique arithmétique). Elle prit goût pour le voyage comme la majorité des halfelins mais aussi pour l’étude des gens et de leurs civilisations, de leur religion également, car cela favorise les échanges de faire semblant de croire en le même dieu du commerce.

L’un des endroits les plus influents du milieu est le Port d’Hoktaz. Gigantesque citée posée sur un piton rocheux au milieu de la mer, il est le centre de tout les richesses et de toutes les convoitises des cités de l’Est. En temps que pôle marchand, des groupes de corporations s’y sont réunis afin d’administrer le DWARF (Directoire Whig (libéral) de l’Association des Représentants Financiers) des cités franches.

Ayant fait toute sa formation en temps qu’apprentie auprès de ses parents, Sorri, âgée de 11 ans, ne pût toutefois pas recevoir le titre de compagnon du commerce. C’est pourquoi, via les relations paternelles, elle pût intégré, un peu à contre-cœur, le cursus d’apprentissage au sein de la corporation marchande du Templier (spécialisée dans la vente d’armure, d’armures, et de tout ce qui traite habituellement de la guerre) auprès du maître du commerce Carillon le Sablé.

Elle y passa exactement un an, sept mois et un jour, le plus court apprentissage jamais enregistré dans la cité (7 ans normalement). Le maître lui épargna les tâches domestiques habituelles des nouveaux apprentis, par respect pour le père, et la mit directement derrière un comptoir où elle arriva rapidement à faire un chiffre appréciable de profit. Au bout d’un an est demi, elle fut convoquée par le DWARF pour une série d’épreuves destinées à la faire passée compagnon, sur proposition de Carillon.

Des questions relatives à la géographie, aux religions, au fonctionnement de l’économie dans différents systèmes et bon nombre d’autres lui furent posées. Elle y répondit avec facilité.

On lui demanda également la démonstration de ses capacités à créer des pièges et autres artifices destinés à piéger les malandrins.
La troisième épreuve fut plus pratique : la gestion d’un commerce, seule au départ, avec une somme de cent écus d’or de la cité libre de Vallonport (monnaie faible), vingt de Transylgard (forte) – place militaire toujours en conflit - , et quelques piécette de bronze d’Hoktaz. Le but étant de faire un maximum de profit.

En premier lieu elle profita d’une hausse de la concentration d’or dans les écus de Vallonport (renforcement de la monnaie) et changea le tout en monnaie Hoktaz qu’elle utilisa pour acheter ou soutirer des marchandises diverses (armure et plans d’arme de siège), loua les services d’un mercenaire pour la protéger, prit un bateau et alla vendre le tout à prix fort à Transylgard. Là-bas, sa première vente se fit avec un homme visiblement guerrier de profession, accompagné d’un homme et une femme mages, cherchant une protection métallique de type Echiryon (bras métallique pouvant attraper sans blessure une lame adverse).

Forte la somme généreuse de l’individu, elle alla trouva nombre de parti preneur pour les plans et une surenchère commença bientôt et qui se finit en mêlée générale lorsque les plans furent vendue.

De retour à Hoktaz, un mois s’était écoulé, le temps imparti pour l’épreuve. Le DWARF la reçue de suite, et voyant le coffre et les quatre coffrets gorgés d’or l’accompagnant, le conseil lui accorda le titre de compagnon à 12 ans.

Le lendemain, elle passa le serment de compagnonnage de la corporation du Templier et du DWARF lui-même.


Un retour aux vieilles habitudes imparfait :

Son titre obtenu, elle en profita pour faire quelques affaires pour avoir des économies, et prit la direction du Havre Salé, le lieu de retraite de ses parents.

Ceux-ci, riches de leurs différentes expéditions, avaient décidé de s’établir avec un commerce simple dans une bourgade elfique et halfeline.

Après de chaleureuses retrouvailles, la petite famille discuta longtemps. Le père avait cédé son titre de Doré a un jeune de la famille, Mosanto, qui à défaut d’avoir des activités légales avait des activités fructueuses.

Elle décida alors de reprendre les activités de ses parents, et se promit de toute faire – dans la légalité tout du moins – pour réussir a obtenir le titre.

A la suite de l’entretien, ses parents la conduisirent à l’étable la plus proche pour lui présenter leur cadeau pour son rite de passage réussit : une monture de gu… un destri… un étal… un cheva… un poney. Mais quel poney ! Noir au poil soyeux, un dressage irréprochable, une endurance peu commune et une résistance aux charges lourdes sans précédant dans la vie de Sorri. Charbon, comme elle l’appellera par la suite, a été son plus beau cadeau jusqu’à ce jour.

Retour :
Après avoir mit quelques formalités sur papier avec ses parents, elle reprit officiellement le flambeau du commerce itinérant. Pour ce faire, elle entreprit de se mettre au courant des lieux lui semblant les plus fructueux. Et l’un d’eux revint plusieurs fois, pour plusieurs raisons comme la guerre, la religion, l’ouverture du commerce : Arcanos.

Sa terre de naissance, le lieu de son enfance, là où tout à commencer pour elle. Quelle poésie ça serait si elle revenait en ce lieu pour commencer cette nouvelle vie de véritable marchande.

Sans trop y réfléchir, portée par l’émotion plus que la raison, elle se décida à prendre toutes ses affaires et à y aller. Prenant quelques bateau, faisant un peu de commerce au passage pour subvenir à ses besoins, elle arriva finalement, un beau matin brumeux sur une île qui avait bien changée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabel
Admin
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 38
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: [Validé] Sorri   Jeu 16 Avr - 2:15

a donner : 6000 xp

_________________
Admin des Chroniques d'Arcanos



UN CLIC SIOUPLAIT Smile
http://arabel.ville-virtuelle.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Validé] Sorri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Eänwen Melwasúl [Hanegard] - [Validé]
» [Validée]FT du désir !
» présentation Nuage d'orage tout fini !!! J'attend le temp qu'il faudrat pour qu'elle soit validé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Arcanos :: Section RP :: Section des BG-
Sauter vers: