AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Validé] Xevros

Aller en bas 
AuteurMessage
L'inconnu
Chevalier d'Or
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: [Validé] Xevros   Mar 20 Mai - 9:41

Votre login nwn : Xevro

Nom du personnage : Xevros

Âge : 32

Classe(s) et combien de niveaux de chaque classe : Mage 30

Description physique et psychologique : Autres traits physiques: Le teint blafard, le
visage fripé lui donnant plus que son âge. Il n’a pas de pupilles et
donc ses yeux sont d’un blanc total. D'une parfaite impassibilité devant la mort et
les actes malfaisants, il n'en reste pas moi un individu fort étrange,
adepte de l'humour noir. Il cherche la puissance et ferait tout pour
l'obtenir.


Histoire du personnage :



La tête vide de toute pensé, un individu se
réveillait péniblement d’un long sommeil. La poussière recouvrait ses
yeux clos et son sang battait dans ses tempes. Il ne savait pas ou il
se trouvait, seulement qu’il était allongé et que se relever lui
paraissait tache insurmontable. Il changea de position et, devant
l’inconfort ou il se trouvait, il se releva finalement, chose qu’il
regrettait déjà lorsque son crâne vint percuter contre la roche. Il ne
du pas réfléchir longtemps avant de comprendre qu’il était enfermé dans
un réceptacle et il se frottait douloureusement le haut du crâne
lorsqu’un faible rayon de lumière vint percer jusqu’à lui. Le couvercle
qu’il avait percuté n’était pas totalement refermé, et il mit ses
doigts noueux à l’extrémité de celui-ci, s’agrippant de toutes ses
forces pour se libérer un passage. La contraction de ses muscles le fit
souffrir et seul la force de sa volonté le permis de pousser son lourd
fardeau jusqu'à ce qu’un passage lui permit de s’échapper de sa prison
de pierre.

La lueur qu’il avait cru salvatrice n’était ni la
voix à suivre, ni la promesse de réponses aux questions qu’il se
posait. Car il avait beau être sortie de sa prison, il n’en savait pas
plus qu’il y avait quelques minutes. C'est-à-dire rien. Car en effet,
il n’avait pour seul souvenir, que le réveil douloureux qu’il avait
vécu.
Sans réfléchir, il se tourna vers ce lieu qu’il venait de
quitter, il n’y eu aucun flash, aucun souvenir pour lui, mais malgré
tout il savait exactement au fond de lui qu’il se tenait en face d’un
lieu funéraire. Des ossements étaient disposés ça et la dans la salle
illuminée par l’unique torche, et du sang venait recouvrir les murs de
symboles runiques. C’est d’ailleurs sans surprise qu’il découvrit que
son visage et tout son corps était tailladé de similaires dessins,
heureusement, de faible profondeur sur son visage, il n'en garderait
aucune trace. Il resta longtemps à contempler le cercueil de pierre, en
pensant sans émotions qu’il ne comprenait rien à tout cela, tout en
ayant une vision étonnamment éclairée de sa situation. Il lu au sol un
mot qui lui semblait avoir la connotation d’un nom, il ne se posa pas
de question et décréta qu’il s’agissait de son propre nom, «Xevros», ça lui convenait.

Il
n’eu pas a chercher longtemps avant de trouver une issu à la pièce. Une
odeur de renfermé s’infiltrait dans ses narines lorsqu’il pénétra dans
une autre salle non loin, et il conclu rapidement, toujours dans un
calme inhabituel, qu’il ne se trouvait pas dans une crypte et il
regarda tout en approchant, les bibliothèques et les étagères qui
envahissaient la salle, étrangement luxueuse. Il lu avec passion les
livres, il lisait mais avait déjà toutes ces connaissances en lui, il
ne fallu que quelques minutes avant qu’il ne se souvienne de tel traité
sur la magie ou d’un autre sur les manipulations nécromantiques. Mais
parmis tous les livres, il en lu un avec beaucoup plus d’attention. Il
attendait la, sur une table comme si son auteur voulait qu’il soit
trouvé.

Le livre avait tout l’air d’un journal intime, il
décrivait la vie d’un nécromancien qui s’était reclus ici pour
effectuer ses expériences, et il ne fallu pas longtemps à Xevros
pour comprendre que l’homme qui avait écrit ces lignes était lui-même.
Il imprima dans son esprit ce qui était dit en espérant pouvoir un jour
en parler comme de véritables souvenirs. Il s’nteressa particulièrement
au dernier passage que relatait le journal.




Citation :
« De la théorie à la pratique sur la route de l’immortalité



Après
mes expériences diverses sur des individus vivant, et après une
recherche infructueuse de l’augmentation de mon pouvoirs, je me suis
rendu compte qu’il me faudrait encore beaucoup d’années pour terminer
mes recherches, TROP d’années ! Ma magie me permet sans aucun doute de
vivre plus longtemps qu’un autre ne le pourrait mais il n’y a aucun
doute sur le fait que l’immortalité me serait d’une grande aide pour
poursuivre indéfiniment mes recherches. C’est pour cela que j’ai
commencé des recherches sur les elfes et autres créatures magiques.
J’ai tout d’abords pensés à la transformation en mort vivant mais cela
ne me semble pas encore à ma portée, c’est pour cela que je me suis
penché sur les elfes. Ces créatures immondes ont pour seul avantage de
vivre incroyablement longtemps, je pourrais sûrement tirer partie de
cette race stupide.


Après plusieurs jours de recherches je
n’ai pu conclure qu’une chose : les elfes ont un fort potentiel magique
et ils sont presque tous prédisposé à employer cet art, il y a une
raison ! J’en suis maintenant sur, il faut qu’une haute concentration
de magie vienne fusionner avec mon organisme pour me permettre de vivre
aussi longtemps qu’eux ! J’ai d’ailleurs préparé ma chambre mortuaire
pour accueillir le rituel que je m’apprête à réaliser, le seul
inconvénient sera qu’à la place d’un autel, je devrais me positionner
dans un cercueil, ça ne devrait pas poser de soucis. J’espère que cette
expérience réussira, si je me rate, il est fort probable que je meure
sous l’impacte de la magie que je vais m’envoyer. Bientôt, je
rejoindrais l’élogieux sur le chemin des divins ! »


Décidément ! Xevros
n’en revenait pas ! Qu’il ai lui-même voulu tenter une tel expérience…
Il avait vraiment fallut qu’il soit au bord de la folie. Mais il se
réjouissait d’être en vie, même si il déplorait les effets de sa
tentative folle. Ses yeux, bien qu’il voyait parfaitement, n’avaient
plus de pupilles. Mais heureusement, même si sa mémoire ne semblait pas
être intacte, il se rappelait instinctivement des formules de bases, il
devrait simplement reprendre l’étude de la magie… Et pour cela, il ne
souhaitait pas rester dans cette crypte, la solitude était selon lui
une cause de la dépression, et sûrement de la folie. La compagnie des
morts seul n’est pas bon pour la santé pensait il, et il s’en alla,
marchant droit devant lui, le vent caressant sa peau pâli par les
années passées loin du soleil, il allait vers la civilisation, parler à
ses cobayes avant de les utiliser ! Il n'avais ni or ni connaissance du
monde. Mais qu’importait ! Ce n’est pas à ces détailles près qu’il
allait ronger son frein, surtout que si il en croyait son journal, il
ne lui restait plus beaucoups d’années devant lui, il faudrait en
profiter. Il arriva rapidement dans une ville portuaire, et il pris le
premier bateau en partance, il ne le savait pas encore, mais celui-ci
le menait au village des brumes !






Citation :

Extrait du journal d'un nécromant

Cela
fait plusieurs jours que j’étudie sans relâche cet art qu’est la
préparation des cadavres et de leurs manipulations. Me diriger vers la
mort et la putréfaction plutôt que vers des domaines moins sinistres me
semble naturel et la seule idée de me concentrer sur une autre forme de
magie me semble inconcevable. Peut être est-ce la une voix qui m’était
tracé, ou bien une facétie du hasard.

Non, je n’en ai aucune
idée… Seul mon insatiable soif de connaissance et d’amélioration de cet
art que certains qualifient de malsains, me permet de continuer mes
recherches. Ma passion dévorante me fait perdre le sommeil et je ne
compte plus les heurs passés à rafistoler mes précieux cadavres.

Mon
principal problème est d’ailleurs le manque de cette matière première.
Je n’ai que très rarement de nouveaux corps et cela m’irritent au plus
haut point. Mes quelques sorties en quête de victime m’angoisses de
plus en plus. Et si j’étais découvert ? Je n’imagine même pas ce que
cela signifierait pour moi. Surtout qu’à chaque nouvelle sortie, je
laisse de nombreux indices derrières moi. Une pierre m’ayant servie à
fracasser le crâne d’un paysan par exemple, je n’y ai repensais que
plus tard. Je me dis parfois que je fais un piètre adepte, je ne sais
pas lancer de sorts puissants et mes capacités comparées à celles de
l’archimage de la nécromancie est plus que dérisoire… Néanoins, mes
prières me permettent d’aquerire de plus en plus de puissance divine et
bientôt, très bientôt, je serais craint par tous ! Peut être mon manque
de patience m’empêche de progresser mais j’ai pu noter un certains
progrès tout de même, plus grâce à mes prières qu’à une meilleurs
performance mentale. Ainsi j’ai tout de même pu user de sorts d’énergie
négative, mais je suis dans l’incapacité d’utiliser d’autres types de
sorts plus traditionnels avec efficacité. Peut être ma vision chaotique
des choses est elle en cause, mais à vrai dire je n’en ai cure car
depuis toujours, je souhaite apprendre à maîtriser une seule énergie et
j’y ai réussie !

Malgré mon enthousiasme, je sais que je dois
ronger mon frein. Ma dernière expérience fut une réussite, malgré un
résultat quelque peut décevant. Après des journées passés à nettoyer ce
cadavre et à lui retirer la peau, j’avais espéré un résultat
extraordinaire ! Mais, alors que je déversais de l’énergie négative
dans le squelette, je le vis dans un premier temps s’animer et se
relever, avant de s’écrouler au sol ! J’ai du l’aider moi-même à le
relever et désormais il marche seul, malgré des mouvements saccadés.
J’ai tout de même réussis a lui conférer un semblant de vie, et ce
n’est pas chose aisé pour une première tentative !

Après de
nombreuses recherches, j’ai découvert la cause de mon échec avec mon
serviteur. Dans mon esprit de novice, je pensais que les os du mort
devaient êtres rattachés entres eux pour qu’ils puissent s’animer. Quel
erreur avais-je fait en m’aider de clou et de cordages pour attachés
entres eux les os de mon serviteurs ! Je ne m’étonne d’ailleurs pas
qu’il se déplace aussi lentement. Mais mes erreurs m’ont tout de même
fait progresser, et après plusieurs animations réussie, j’ai compris
que la magie elle-même faisait tenir entre eux les parties du corps
squelettique. Tel des tendons ou des muscles, de minuscules filaments
de magies feraient tenir entre eux les parties du corps. En tout cas,
je m’arrête à cette vision, de toute manière, je dispose désormais de
plusieurs serviteurs en parfait état ! Le seul problème étant toujours
et encore mon manque de cadavres, je crois que je vais tester mes
squelettes sur ce village….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'inconnu
Chevalier d'Or
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: [Validé] Xevros   Dim 30 Nov - 12:36

Tous mes muscles me font mal. J'ai froid... La prison d'Astria m'est redevenu bien vite familière. Cela faisait une année ? Non peut être plus, que je n'y avait pas mis les pied... Cela fait longtemps que je ne vie plus qu'en me nourissant des créatures des marais, autant de leurs chaires que de leurs énergies... Je suis tomber bas... Peut être ma rescente mort m'a elle rendu téméraire. Après avoir déclencher une courte révolte des fidèles de syriel, je me suis nourit d'un homme... Peut être est ce la malédiction qu'il portait en lui qui m'a attiré. Je ne sait pas, mais cela ma entrainé ici... jamais je n'aurais du, mais ma vie s'écoule, et mes forces m'abandonnent de plus en plus vite...


Syriel, cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu son nom. Je l'avais servie jadis... j'avais sacrifier cette jeune fille. Lysa... oui c'était son nom. Cela remonte a si longtemps. Le rituel avait fonctionné... Saagar était heureux, je ne sait toujours pas ce qu'il c'est passé ensuite. C'est a ce moment qu'astria m'avait enfermer dans ses geoles sordides. J'y suis a nouveau, attaché comme un animal... Ils ne m'ont pas tuer, car j'ai sauver l'homme a la malédiction, peut être ne savent il pas ce qu'il est désormais. Je crois qu'ils ne le sauront jamais. Moi même, je ne pourais le dire...


J'ai tenter de me libérer. Encore une fois... mon corps douloureux n'en peut plus du traitement des gardes, j'ai mal constament, je n'arrive pas a trouver le sommeil. Peut être la mort viendra elle m'apporter le repos qui m'a si longtemps était arracher. Je ne compte plus les fois ou j'ai échapper a son étreinte. La dernière fois, je pendait au bout d'une corde... Bien que je tente de me voiler la face, je sait que mes voyages répétés dans le royaume des morts auront raison de mon esprit... Je fait de plus en plus de choses incensés, j'oublie parfois ce que j'ai pu penser la seconde d'avant. Peut être que si j'arrive a sortire d'ici, je trouverais un moyen...
J'ai froid... J'entend les pas du garde venu prendre la relève. Jamais leur regard ne me quitte... Peut être que cette fois, j'arriverais a m'échapper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Validé] Xevros
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Arcanos :: Section RP :: Section des BG-
Sauter vers: